Etre au contact de la nature, profiter de l’air libre et des grands espaces, et surtout, prendre le temps d’apprécier ces instants. C’est un peu notre leitmotiv quand on planifie nos vacances cyclo. 

Attirés par le charme des paysages Autrichiens, entre lacs et montagne, prairies et forêts, c’est finalement cette destination qu’on retiendra pour une semaine de vélo au mois d’Août. Choix d’autant plus facilité par l’accessibilité des informations (cartes, itinéraires, dénivelés, revêtements) sur internet. On reçoit même en quelques jours, par voie postale, une carte de la région des Lacs à l’Est de Salzburg : le Salzkammergut. 

La région de Salzkammergut en Autriche en 4 étapes

Les infrastructures en place sont prometteuses : 5 ou 6 itinéraires (Radweg) différents sont proposés pour sillonner la région, pour des boucles à plus ou moins fortes intensités. Pour rendre les choses encore plus simple, chaque itinéraire à sa couleur, qu’on retrouve tout au long d’un parcours parfaitement balisé. Y’a pas plus clair.

Notre boucle démarre de la belle Salzburg, notre ville coup de cœur de l’année 2016, nous en avons d’ailleurs profité pour y rester 4 jours. Quelques kilomètres suffisent à laisser la ville de Mozart derrière nous, et une belle grimpette nous emmène sur les premières hauteurs. Les premiers paysages verdoyants, les premières maisons traditionnelles, les premiers pâturages font leur apparition. Notre chemin nous fera traverser Sankt Wolfgang, Bad Ischl, Traunkirchen, Gmunden, Mondsee et Thalgau

 

Durant nos 4 jours de vélo, nous traverserons des paysages vertigineux, accompagnés par une météo vacillante. À une sublime journée d’été pour atteindre les lacs, succédera une terrible journée automnale au cours de laquelle il n’aura plu qu’une seule fois : du matin au soir. Et ainsi de suite. On a quitté Salzburg avec près de 30 degrés, on la retrouve 5 jours plus tard avec 20 degrés de moins. Et dire que je ne voulais pas amener de veste… (Merci Laura pour le conseil avisé !). Chaque hôte de chaque gîte visité aura été une rencontre intéressante. C’est fou comme le vélo peut être un vecteur social. Tout est plus intense à vélo.

Nous avons pris plaisir à écrire un petit peu chaque soir ce récit, notre retour d’expérience sur cet humble séjour, celui-ci se trouve sur notre blog Little-Escape, n’hésitez pas à y faire un tour. Nous n’avons qu’un mot à la bouche en rentrant : vivement qu’on fasse de plus longs voyages à vélo !!!

Coucher de soleil sur les montagnes en Autriche
Après une belle journée de vélo, les jambes fatiguées, la récompense est là : un magnifique coucher de soleil sur les montagnes…

Ressources utiles :

Author

Passionnés de vélo et de voyage, nous avons alliés les deux pour découvrir le monde, mais surtout, réaliser notre rêve.

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.