Quelle sensation de liberté dès les premiers coups de pédale, nous sommes heureux. Le paysage défile sous nos yeux, éblouis par le soleil, mais qui brillent d’excitation. Nous avançons sur ce chemin familier, le long du Canal de la Bruche, nous sommes loin de l’inconnu et pourtant, les scènes qui passent ont un autre goût. Surement celui de l’aventure qui s’ouvre devant nous.

En cette matinée du 29 Juillet 2017, notre chemin croise de temps à autre celui de sportifs, profitant du calme et du frais que procure le canal. Encore novice avec nos vélos chargés, on appréhende chaque mouvement pour gagner en dextérité et faire connaissance avec nos compagnons de voyage. Ceux qui nous mèneront jusqu’au bout, jusqu’à Berlin.

La foule s’intensifie, nous nous approchons de Strasbourg. La ville se réveille, grouille et vie en plein cœur de l’été, les touristes cherchent leur chemin, les gens avancent, s’arrêtent, parlent, nous zigzaguons au milieu de cette atmosphère qui bouge, sourire timide, un peu tendu mais toujours heureux. Un dernier coup d’œil à la cathédrale avant de lui tourner le dos et continuer vers les chemins inexplorés de notre mappemonde cyclable personnelle.

Nos estomacs se manifestent vers le 50ème kilomètre, avec l’effort nous pourrions manger tout ce qui nous passe sous la main. On se contente aujourd’hui de pique-niquer dans un parc à Drusenheim et on s’offre même un peu de repos à l’ombre des arbres, pour reprendre la route de plus belle. Nous traversons les villages alsaciens traditionnels qui bordent l’Eurovelo 15, où règnent les maisons à colombages et dont les noms, à consonance germanique, en effraieraient plus d’un : Herrlisheim, Dahlunden, Rountzenheim, Roeschwoog … Le Rhin ne se montre que très rarement sur cet itinéraire, nous l’apercevons à une seule reprise, juste avant d’entrer dans le Delta de la Sauer. Particulièrement attendu, nous nous faisons une joie de traverser cet écrin de verdure, deuxième plus grande réserve naturelle d’Alsace. Le résultat est à la hauteur de nos attentes. Des affluents du Rhin s’immiscent dans le paysage, dominé par les arbres désordonnés et au milieu, la piste cyclable scinde le décor en deux. A l’entrée de Munchhausen, sur le pont qui surplombe la Sauer, on s’arrête un instant pour capturer les barques à fond plat, une particularité des pêcheurs du Rhin.

l'Eurovelo 15l'Eurovelo 15La journée touche à sa fin et nous rejoignons le camping des Mouettes à Lauterbourg, qui nous accueille pour la nuit. Le lac face à la tente nous fait de l’œil. Ni une, ni deux nous enfilons nos maillots pour nous rafraîchir et détendre nos muscles après une première étape de 93 kilomètres. Ce soir-là, le ciel étoilé au-dessus de nos têtes nous invite à la rêverie. Couchés sur un banc nous restons silencieux, à chasser les étoiles filantes qui fuient sous nos yeux.

La lumière extérieure perce lentement la toile de tente, nous ouvrons notre porte pour sentir la fraîcheur des premières heures. Le camping est encore calme, c’est apaisant. Les muscles engourdis, nous nous levons et entamons ce qui deviendra notre routine matinale : petit-déjeuner, ranger la tente, boucler les sacoches, préparer les vélos, se mettre en route. Pour une première, le temps nous échappe, le rodage viendra avec l’expérience.

Les bornes de la veille se font ressentir. Mais qu’importe ! Nous continuons notre odyssée, sur cette longue ligne droite en direction de Wissembourg. Vent de face, la dernière portion française paraît interminable. Nous sommes devant la frontière allemande, un simple panneau délimite les deux pays. Un peu plus loin, la porte d’entrée de la route des vins allemands, plus communément appelée Deutsche Weinstrasse nous tend les bras. A nous l’Allemagne !

Author

Co-fondatrice du blog Un Tour à Vélo. Passionnée par la photographie et les médias sociaux. Je capture, j'écris, je partage, mais avant tout, j'apprécie les choses simples de la vie (comme une bonne raclette !)

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.