Le fer de lance de notre projet : Fritz et Wowo. Oui, nos vélos de voyage ont un petit nom ! Ce sont eux qui nous conduiront (avec quelques coups de pédales) jusqu’au bout de notre tour et porteront également tous nos biens. In fine, dans un voyage à vélo on retrouve le mot « vélo », ils sont indispensables pour mener à bien notre périple !

Pour le coup, nous ne voulions pas lésiner sur la qualité du vélo et des sacoches. Nous nous sommes donc dirigés vers des marques allemandes réputées.

On vous laisse découvrir le détail du matériel dans la suite de l’article.

vélos de voyage
Mais lequel est Fritz et lequel est Wowo 😉
Vélo : VSF Fahrradmanufaktur TX400

Après de nombreuses recherches sur internet et en demandant conseil en magasin, notre choix s’est porté sur le VSF Fahrradmanufaktur TX400, qui s’avère être un bon rapport qualité prix, dans la gamme des vélos de voyage.

Quelques caractéristiques techniques :

  • Cadre acier qui permet d’être soudé facilement en cas de casse ;
  • Roues 26″ ;
  • Pneus Schwalbe Marathon Mondial ;
  • Porte-bagages Tubus Tara ;
  • Transmission Shimano XT/Deore ;
  • Freinage hydraulique Magura HS 33.

Nous avons fait quelques changements sur les équipements d’origine, notamment la selle et le guidon, que nous avons remplacé par un guidon papillon pour changer de position le plus souvent possible. Nous avons également ajouté un rétroviseur pour voir ce qui se passe derrière nous.

Selle : Brooks B17

Les avis sont unanimes concernant la selle Brooks, elle apporte du confort aux cyclo-voyageurs, chose non négligeable quand on passe toute la journée assis sur une selle. Le cuir permet d’épouser les formes de son fessier après un certain temps d’adaptation. Esthétiquement parlant, la Brooks est très belle avec un haut niveau de finition.

Sacoches arrières : Ortlieb Back Roller Plus

Sacoches robustes, étanches et fermeture par enroulement avec un volume total de 40 L, soit 20 L par sacoche et un poids de 1680g la paire. La version « Plus » diffère de la version « Classic » par son poids légèrement inférieur et son tissu en Cordura, garanti sans PVC.

Sacoches avants : Ortlieb Sportroller Plus

Comme pour les sacoches arrières, la toile robuste et étanche est en Cordura avec fermeture par enroulement. Le volume total est de 25 L, soit 12,5 L par sacoche.

Sacoches guidon : Ortlieb Ultimat 6L

Sacoche étanche et surtout spacieuse avec une poche zippée à l’intérieur. Elle peut facilement contenir un appareil photo reflex et autres petits accessoires que l’on souhaite avoir à portée de mains. On a ajouté sur le dessus de la sacoche un porte-carte également imperméable.

Sac fourre-tout : sacs à dos Décathlon

En guise de sac « fourre-tout » que l’on mettra sur les sacoches arrières, on a opté pour des sacs à dos Décathlon, un de randonnée de 70L et un autre plus urbain de 30L. Nous sommes partis sur cette option pour avoir des sacs que l’on peut porter sur le dos lorsque l’on quittera nos vélos pour visiter une ville, faire des courses, grimper une montagne ! Celui de 30L dispose également d’un compartiment pour ranger l’ordinateur portable, point essentiel lorsque nous serons à pieds.

Chargeur dynamo : Busch & Muller E-Werk

Pour permettre de charger nos Smartphones et tout autre matériel électronique, nous nous sommes équipés d’un convertisseur / régulateur de tension E-werk de Busch & Muller ainsi que d’une batterie tampon. Le dispositif est connecté à la dynamo du vélo et, pour faire simple, nous pourrons charger nos gadgets tout en pédalant (à une certaine allure tout de même). Pour l’instant nous n’avons pris qu’un seul chargeur. Pour le second vélo, on s’intéresse à la solution française USB2BYK, affaire à suivre …

Casque : Décathlon

Nous avons lu plusieurs mésaventures de cyclo-voyageurs ayant fait des chutes et qui se sont cognés la tête en tombant. Le casque est donc pour nous un indispensable pour plus de sécurité (surtout lors d’une grande descente) même s’il peut tenir chaud !

 

 

Author

Co-fondatrice du blog Un Tour à Vélo. Passionnée par la photographie et les médias sociaux. Je capture, j'écris, je partage, mais avant tout, j'apprécie les choses simples de la vie (comme une bonne raclette !)

1 Comment

  1. Vous faites bien de signaler tout l’intérêt d’avoir un casque sur la tête . En cas de chute, de nombreux malheurs (parfois dramatiques) pouvant ainsi être évités ou en tout cas, amoindris .

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.